Par avance, MERCI pour votre AIDE.

Last update: -2017-10-01

Past news releases - Communiqués passés

Man-made disaster in Dalit colonies of Dharmapuri district

 

Tiruvannamalai, 14th November 2012

 

Dear Sir, Dear Madem,

 

Greetings, please find below the report of the Violence Against Dalits in Dharmapuri District on 7th November 2012. The affected people are living without any assets, so POPE is planning to involve in Relief process for this helpless people by the means of cloths, mats, school bags, notebooks, cooking vessels etc.

 

I am requesting your mercy for these affected Dalits.

 

Thanking you,

Yours Sincerely,

 

Rosario,

President-POPE

Dharmapuri district disaster 14 11 2012
Document Adobe Acrobat 27.4 KB

Une catastrophe humaine parmi la colonie dalit dans la région de Dharmapuri

Tiruvannamalai, le 14 novembre 2012

 

 

Mesdames, Messieurs,

 

Veuillez trouver ci-dessous notre rapport concernant les violences à l'encontre des Dalits dans le district de Dharmapuri le 7 novembre 2012. Les personnes touchées ont perdu tous leurs biens, ainsi POPE prévoit de se porter au secours de ces pauvres gens en leur procurant des vêtements, des nattes, des cartables, des cahiers, des ustensiles de cuisine, etc.

 

Je demande votre aide pour ces Dalits affectés.

 

En vous remerciant,

Très sincérement.

 

 

Rosario,

Président - POPE

 

Dharmapuri district disaster 14 11 2012
Document Adobe Acrobat 503.8 KB

The south-east of India is hit by Cyclone Nilam

 

Le cyclone Nilam a frappé la côte Est de l'Inde 

 

 

Wednesday 31st October 2012

 

We have very strong rain since yesterday, we had a big storm and cyclone formed in Bay of Bengal near Chennai. The Governments of Tamilnadu and Pondicherry announced the Government Holiday today. The Cyclone hit severely the Northern districts of Tamilnadu and also Pondicherry. It starts to move from sea at 4.30 pm and we are having big storm and rain, the losses in the coastal belt are not yet calculated. The both state Governments announced one day more holiday for the Educational Institutions and Colleges.

 

 

Mercredi 31 octobre 2012

Il pleut très fort depuis hier, nous avons eu une grosse tempête et un cyclone s'est formé dans la baie du Bengale près de Madras. Les gouvernements du Tamil Nadu et de Pondichéry ont annoncé que les élèves seront en vacances aujourd'hui. Le cyclone a frappé durement les régions du nord du Tamil Nadu et de Pondichéry également. Il a commencé à se déplacer vers 16 heures 30, nous avons de gros orages et de grosses pluies, les pertes sur la côte ne sont pas encore évaluées. Les gouvernements des 2 Etats ont annoncé un jour de fermeture supplémentaire de tous les établissements scolaires.

RL Rosario
Directeur de POPE

 

 

 

Friday 9th November 2012

 

Fortunately the Nilam Storm has not affected to much the Tamil Nadu but it destroyed few places in Andhra Pradesh.

 

The cyclone killed eight people in Tamil Nadu and three in Andhra Pradesh. It also destroyed more than 200 electric posts and about 100 trees were uprooted in Chennai. About 3,800 people have been evacuated in Mahaballipuram.

 

Chennai Law colleges exam has been postponed.

 

 

 

Vendredi 9 novembre 2012

 

Heureusement, Nilam n'a pas trop touché le Tamil Nadudu mais il a détruit des centaines de maisons ainsi que des centaines d'hectares de champs de coton ou de riz en Andhra Pradesh.

 

Le cyclone a tué huit personnes dans le Tamil Nadu et trois dans l'Andhra Pradesh. Il a également détruit plus de 200 poteaux électriques et environ 100 arbres ont été déracinés à Madras. Environ 3.800 personnes ont été évacuées à Mahaballipuram.

 

Les étudiants en droit de Madras ont vu leurs examens reportés.

 

RL Rosario

Director POPE

 

Si vous utilisez un lecteur d'écran, cliquez ici pour désactiver la recherche instantanée Google.
Si vous utilisez un lecteur d'écran, cliquez ici pour désactiver la recherche instantanée Google.

Chennai, today!

Les enfants ne sont pas des petits adultes.

Ils ont des droits, pas des mini-droits.

 

~Maud de Boer- Buquicchio ~

 

Pourquoi mettre en place les royaumes des enfants dalits, les parlements des enfants dalits ?

Il est bien connu que les Dalits sont traités comme des sous-hommes dans la société basée sur les castes indiennes. Leurs droits et privilèges en tant qu’être humain ont été ignorés voire même refusés tout au long de leur vie. A travers toutes ces années de luttes, nous avons obtenu un petit espace pour nous adapter dans cette société impitoyable. Pourtant nous devons faire beaucoup pour avoir la place qui nous est due et que nous méritons. Les classes supérieures ont leur pouvoir qu’elles transmettent traditionnellement à la génération suivante. Puisque les Dalits sont écartés du pouvoir en allant de l’administration du village à l’exercice de la politique au niveau national, les jeunes générations sont ignorantes et ainsi nous sommes impuissants. En prenant ce concept en considération, nous avons pensé à initier quelques jeunes aux structures de l’administration de notre société et les motiver pour qu’ils deviennent puissants. Les organiser sous forme d’association, les former à observer, apprendre, penser et planifier comme des gestionnaires. Nous nommerons cette association « Le royaume des enfants ».

 

POPE les formera pour qu’ils soient des ministres dans différents secteurs et qu’ils soient responsables. Il y aura un ministre de l’éducation, de la santé, de la culture, de la justice et des sports.

Ils doivent s’essayer au pouvoir et aux responsabilités du pouvoir.

 

Pour ceci nous devons travailler dans 2 voies. L’une est la formation et l’entraînement de la formation, et l’autre est de soutenir les activités de cette association.

 

Royaume des enfants dalits

Nous avons mis sur pied 40 Royaumes des enfants dalits, œuvrant dans chacun des villages. Les enfants sont âgés de 10 ans à 16 ans. Tous les enfants appartenant à cette tranche d'âge seront les citoyens de ce royaume et ils choisiront leur "roi" et les ministres qui seront à leur service et à celui de leur village.

 

Les Royaumes des enfants dalits sont formés pour exercer leur pouvoir de manière responsable et servir leurs citoyens dans les domaines ci-après.

 

Ils se réuniront régulièrement, ils concerteront leurs citoyens et les royaumes voisins également.

 

  • Développement des cadres dalits
  • L'autonomisation par l'éducation
  • Préparation des futurs leaders dalits
  • Abolition du travail des enfants
  • Développement de leurs capacités d'analyse
  • Pourvoir à l'éducation de tous
  • Assurer la santé de tous.
  • Agir contre l’organisation du pouvoir pour réduire l'exploitation socio-économique.

Détails du Royaume des enfants dalits

  • Enfants scolarisés ou non provenant des villages dalits
  • Le nombre total des membres devrait être de 50 y compris les 10 ministres.
  • Election démocratique du Premier ministre et du Président pour le parlement
  • Enregistrer leur nom et les préparer à participer à la réunion hebdomadaire du parlement.
  • Les ministres exercent pendant un an et sont nommés à tour de rôle.

 

Les ministres suivants, une fois élus, ont fait serment après leur prise de fonction :

  • Le premier ministre
  • Le ministre des sports et de la culture
  • Le ministre de l’éducation
  • Le ministre de l’agriculture
  • Le ministre des finances
  • Le ministre de la santé
  • Le ministre de la justice
  • Le ministre des travaux publics
  • Le ministre de l’intérieur

 

Chaque semaine ils sont sensibilisés à la santé, à l’éducation et aux compétences nécessaires à la vie courante.

 

  • Une newsletter est éditée tous les mois, on y trouve :
  • Les poèmes d'enfants
  • Les énigmes
  • Les reportages d'enfants
  • Les quizz
  • Les dessins
  • Les biographies sommaires sur un leader dalit
  • L'information sur l'actualité en Inde
  • Les compétitions de talents

 

Exemple d'activités

Nous devons soutenir les activités et les programmes prévus par l'association ; par exemple si le ministre de l'éducation recommande la fourniture de matériel éducatif pour leurs citoyens nous devrons les fournir.

 

Si le ministre de la santé planifie le nettoyage des rues, et le maintient en état de salubrité nous devons leur fournir certains équipements et matériaux, des collations et des boissons pendant la durée du travail.

 

La finalité du projet

Renforcer les connaissances et les attentes positives des Dalits pour atteindre un ordre social juste et une société égalitaire.

 

But à court terme

  • Aider les étudiants Dalits à être vigilant sur le système éducatif actuel qui n'est pas très utile à leur développement socio-économique et politique.

 

  • Leur faire prendre conscience de leurs responsabilités dans la promotion d'une société «décente» par leur implication et leur participation dans le processus de développement.

 

  • Leur donner la force de lutter contre l'injustice et l'exploitation qui prévaut dans la communauté.

 

  • Les façonner comme une "force" dans la formation d'une société «juste».

 

  • Réunir les enfants déscolarisés afin de leur donner un espoir de rejoindre les écoles et les réintégrer dans un processus de développement.

 

  • Faire réagir ensemble les élèves dalits et les enfants déscolarisés contre les actions antisociales.

 

  • Les faire réfléchir et les faire décider par eux-mêmes sur leur futur, leur implication, leurs protestations et les solutions.

Cultural training programme

Les 10 membres du personnel en charge des enfants scolarisés et les 5 membres en charge des enfants déscolarisés suivront un stage de programmes culturels.

 

Les personnes qualifiées dans le domaine des activités culturelles seront utilisées comme personnes-ressources de ce programme. Ces 10 personnes seront partie intégrante de "l'équipe culturelle". Des instruments de musique seront à leur disposition dans le cadre de leur formation et du programme sur le terrain.

L'essentiel

Tout processus de développement qui ne comprend pas les femmes et les étudiants et qui ne sollicite pas leur participation active ne peut atteindre son véritable objectif de changement social. Les actions de sensibilisation sont organisées au sein des villages pour que les étudiants et les enfants déscolarisés ruraux et puissent participer au processus de développement.

Dans le futur

En cette année scolaire, nous envisageons de renforcer cette activité fondamentale parmi tous nos enfants et nous avons l'intention de les réunir sous un même Parlement au sommet. En cette année scolaire, une session parlementaire sera présentée à Madras, capitale du Tamil Nadu. Pendant cette session le problème majeur sera exposé par les parlementaires juniors, c'est-à-dire l'éducation de qualité en tant que droit fondamental de l'homme. Un communiqué de presse sera publié pour témoigner de l'autonomisation des enfants défavorisés. De cette façon, les enfants dalits démunis pourront recouvrer leur droit à la dignité humaine tout comme les autres enfants privilégiés et montreront au monde leur force intérieure.

Jusqu'à aujourd'hui

Voici quelques événements importants résolus dans les villages grâce aux parlements des enfants dalits.

 

  1. Le village de Polakunam est situé à 3 km de la route qui va de Somasipadi à Vettavalam. Un parlement d’enfants s’est mis en place dans ce village et chaque soir des cours de soutien scolaire y sont donnés. Le gouvernement a cimenté une des routes. A la suite de cela, les eaux stagnaient dans le caniveau et ceci devint un lieu propice à la reproduction des moustiques. Ce problème a été discuté le 18 décembre 2008 lorsque le parlement d’enfants s’est réuni. Il a été décidé d’organiser une marche de sensibilisation. Tous les membres, le Ministre de la Santé et tous les autres ministres ont participé à cette manifestation. Les membres brandissaient des panneaux avec des slogans et expliquaient aux familles quels étaient les problèmes de santé liés à cette eau stagnante. Le résultat fut que le caniveau des eaux usées est maintenant nettoyé régulièrement. 
     
  2. Au village de Polakunam, il n’y avait pas d'endroit convenable pour organiser le soutien scolaire du soir des enfants Dalits. Il était impossible d’assurer les cours durant la saison des pluies. Ce problème a été discuté le 1er janvier 2008. Le même jour, les enfants du parlement des enfants ont rencontré M. A.K. Kumar, le président du conseil municipal du village, afin qu’il prête la salle de télévision du village pour le soutien scolaire. Au départ, cette requête a été refusée. Mais à force de présenter des requêtes successives, la salle de télévision a finalement été réparée, l’installation électrique refaite et la salle nous a été prêtée pour le soutien scolaire. Aujourd’hui, c’est sans aucun problème que les enfants ont accès à un lieu commun pour le soutien scolaire.

  3. Au village de Polakunam, il y avait un chemin d’accès, à la route principale, qui menait au village Dalit (en Inde les villages Dalits sont à l’écart du village où vivent les autres castes). C’était un chemin de terre. Durant la saison des pluies, cette route n’était pas praticable. Donc les Dalits étaient obligés de passer par la route principale, normalement foulée par les non Dalits. Ceci a créé plusieurs conflits. Ce problème a été discuté au parlement du 14 novembre 2008 et une pétition a été remise au président du Conseil municipal. Immédiatement, les trous du chemin ont été comblés de gravier. Maintenant, ce chemin est utilisé tout au long de l’année et par tous les temps. 
     
  4. Thallakulam est situé à 14 km de la route qui va de Tiruvnanamalai à Villupuram. De là, il faut faire un détour de 4km pour atteindre la rue principale de Thandarai. Dans ce village, il y a un parlement d’enfants et un cours de soutien scolaire du soir . 40 enfants Dalits étudient dans ce centre de soutien scolaire. Le soir, ils étudiaient grâce à la lumière des lampadaires dans la rue. La ligne électrique était en réparation et il n’y a pas eu de courant pendant 2 semaines. Ce problème a été discuté au sein du parlement d’enfants lors de la réunion du 5 septembre 2009. Une pétition a été remise au Président du Conseil municipal demandant une réparation rapide. En une semaine les travaux de réparation ont été effectués et l’électricité remise en route pour tout le village. 
     
  5. Au même endroit, les enfants qui venaient aux cours du soir jetaient leurs papiers dehors. Afin d’avoir une vraie gestion des détritus, les enfants ont apporté une roupie chacun et ont acheté une poubelle pour la gestion des déchets.
     
  6. Velanandal est situé à 9 km de la route qui va de Tiruvannamalai à Villupuram. A côté, il y a un autre village qui s’appelle Pasunkarai. Là aussi il y a un parlement d’enfants et un centre de cours du soir. Dans ce village il y a un gros problème d’eau potable. Le parlement d’enfants en a discuté lors d’une réunion et a décidé de travailler avec le groupe local d’entraide des femmes. Ce problème a été présenté au Président local du Conseil municipal. Il fit construire immédiatement un mini château d’eau afin de stocker l’eau potable. Alors que les habitants utilisaient l’eau provenant de ce réservoir, il s’est développé des champignons. Chaque semaine ce réservoir a été nettoyé avec du désinfectant, l’eau usée a été récupérée pour arroser les plantations de fleurs et de petits arbres.
     
  7. A Somasipadi, il y avait un problème important concernant la fabrication et la vente d'alcool de contrebande (Arrack). Les enfants Dalits et les femmes étaient battus à cause de l’alcoolisme. Le nombre d'enfants arrêtant l'école augmentait également. Le problème avait souvent été présenté au poste de police local. Mais rien ne s'était passé. Ce problème a été discuté en détails lors de la réunion du parlement d’enfants en avril 2007. Le parlement d’enfants s’est mis en rapport avec le groupe local d’entraide des femmes et les groupes de jeunes pour qu'ils leur apportent leur soutien. Grâce à ce soutien, en mai 2007 un barrage routier a été organisé à l'arrêt de bus de Kovilmedu. Comme il est situé sur la route principale de Chennai à Tiruvannamalai, en peu de temps de nombreux véhicules se sont trouvés arrêtés des deux côtés. Immédiatement, des officiers de police de Kilpennathur et Tiruvanamalai sont arrivés sur les lieux et ont entamé le dialogue. Au cours du dialogue et de la négociation, il a été clairement annoncé que le barrage ne serait pas levé tant que le problème d’alcool ne serait pas résolu. Au bout de 2 heures et demie, les officiers de police ont arrêté les fabricants d’alcool. L’affaire a été instruite. Les équipements de distillerie ont été détruits par la police. Depuis, le problème d’alcool a été résolu. 
     
  8. Le centre de soutien scolaire POPE de Kovilmedu à Somasipadi. Il y avait un garçon qui s’appelait Vishnu. Il étudiait en 8ème standard (votre classe de 5e). Il ne savait ni lire ni écrire pas même les lettres en tamoul. Il apprenait très lentement. Un jour, le directeur de POPE a reçu une lettre de requête du Gouvernement du Tamil Nadu (qui avait été initiée par le Ministre de l’Education et le Premier Ministre du parlement des enfants) lui demandant que le garçon qui s’appelait Vishnu soit admis dans une école de rattrapage scolaire de POPE. Maintenant, ses résultats scolaires se sont améliorés. 
     
  9. Le village de Konalur est situé à 4km de Somasipadi où vivent plus de 50 enfants Dalits. L’eau potable était un problème majeur là-bas. Les enfants étaient obligés d’aller puiser l’eau au village voisin de Suriyanthangal. Mais même à Suriyanthangal, les enfants Dalits du village de Konalur ne pouvaient puiser l’eau qu'après que tous les gens de Suriyanthangal aient puisé leur eau. La scolarité des enfants était terriblement perturbée par ce problème d’eau. Le parlement des enfants avec l’aide du groupe d’entraide des femmes Dalits a présenté une pétition au Président du Conseil municipal pour la construction d’un château d’eau. Le réservoir d’eau a été construit et a soulagé les enfants du fardeau du transport d’eau potable et n’ont plus à subir les altercations avec les autres villageois. 
     
  10. Au village de Arumbakkam vivent environ 50 familles dalits. Ces gens utilisent des pots en terre pour stocker l’eau potable. Il y avait beaucoup de pots cassés dans ce village et donc beaucoup d’eau stagnante dans ces débris ce qui attirait les moustiques et les risques de « Chikungunya ». Ce problème a été discuté lors de la réunion du parlement d’enfants et il a été décidé de donner aux familles une formation sur le « Chikungunya » et la prolifération des moustiques. A la suite de cette formation, les familles se sont débarrassées de tous les pots cassés et les foyers de moustiques ont disparu. 
     
  11. Le village de Vazhuthalankunam est situé à environ 5 km de Somasipadi Kovilmedu où 40 enfants dalits appartiennent au parlement des enfants. Il y avait un petit château d’eau qui fournissait de l’eau potable. Les gens s’y baignaient et y lavaient également leur linge. Ce problème a été abordé lors d’une réunion du parlement d’enfants. Le parlement d’enfants a convoqué le village à une réunion. Avec l’aide du professeur de soutien scolaire et du conseil municipal de Nalapanialar, la réunion a pu avoir lieu. Le Ministre de la Santé a expliqué le problème de l’eau et les conséquences sur la santé. Depuis, les gens n’utilisent l’eau de ce réservoir que pour la puiser et non plus pour se baigner ou faire la lessive.

 

Comme dans ce cas là, de nombreux changements ont pu avoir lieu dans tous les villages où le Parlement des enfants est actif.

J’ai le droit de connaître mes droits